Construire une véranda soi-même : ce qu’il faut savoir

veranda-en-kit

Construire sa véranda soi-même est tout à fait possible lorsque l’on a des compétences en bricolage. Encore faut-il savoir comment s’y prendre. Quel est le prix d’une telle construction ? Quelles sont les solutions qui s’offrent à vous ? Y a-t-il des choses à savoir concernant la législation ? Les réponses se trouvent dans cet article !

Comment construire sa véranda soi-même ?

Fabriquer sa véranda n’est pas à la portée de tous. Si vous n’êtes pas un bricoleur aguerri et même un professionnel du BTP, mieux vaut ne pas tenter l’expérience. Le risque est de construire une véranda qui ne serait pas étanche, ni à l’eau, ni à l’air. Vous imaginez bien qu’il serait alors difficile de profiter d’une telle véranda. Sans parler des pertes thermiques constantes dues à une mauvaise isolation

Construire sa véranda tout seul est possible malgré tout. Cela demande du temps, du savoir-faire et surtout, de l’organisation. Voici donc une liste des étapes importantes à suivre avant de vous lancer : 

Prévoir les outils : un marteau et quelques clous ne suffiront pas à construire une véranda. Assurez-vous d’avoir tous les outils nécessaires, notamment : une visseuse, une perceuse, de la colle à joint, un tournevis, un niveau à bulle, un mètre, etc.

Choisir l’emplacement

Qu’il s’agisse d’une véranda adossée ou non, il faudra choisir un emplacement adéquat. Mesurer les dimensions de votre maison et de votre terrain pour adapter celles de la véranda en conséquence (il ne faudrait pas qu’elle soit plus haute que votre maison…). Pensez aussi à l’orientation. Une véranda orientée plein sud bénéficiera toujours d’un meilleur ensoleillement.

Bâtir les fondations

Il est impératif que votre véranda soit construite sur une surface plane. Pour cela, il faudra le plus souvent couler une chape de béton puis attendre qu’elle soit bien sèche avant de construire (pas avant plusieurs semaines donc). Prévoyez les raccordements d’eau et d’électricité avant de couler la dalle. Vérifier toujours l’état de la surface à l’aide d’un niveau à bulle. Par mesure de sécurité, il est conseillé de confier cette opération à un service de maçonnerie professionnel. 

Construire sa véranda

Voici l’étape la plus attendue, celle de la construction. Commencez par poser les éléments de structure comme le châssis et les fixations au sol. Réalisez la construction progressivement en installant les panneaux et le vitrage. Assurez-vous de bien réaliser l’isolation par des joints d’étanchéité du mastic et autre. Terminez par la pose du toit et de la gouttière.

Faire sa véranda soi-même : le Prix

En plus d’être difficile, construire sa véranda soi-même demande du temps et de l’argent. Cela reviendra tout de même bien moins cher que de faire construire une véranda de A à Z.

Le prix dépendra avant tout du choix des matières premières (vitrage, aluminium, bois, etc.) mais aussi de la taille de votre véranda. Comptez aussi le prix des travaux réalisés en amont comme les fondations. Il ne faut pas non plus oublier les travaux à venir, que ce soit pour corriger une erreur de construction ou rénover une véranda vieillissante.

Il est donc difficile de faire une estimation du coût total des travaux. Pour donner un ordre d’idée, le prix d’une véranda de 20 m2 oscille entre 15 000 et 60 000€. Pour ce qui est d’une véranda en kit les choses sont différentes, car le prix est aux alentours de 8 000€ en moyenne pour 20 m2, beaucoup moins onéreux donc. Pour une petite véranda en kit d’entrée de gamme, les prix commencent même beaucoup plus bas (environ 3 000 €).

Comment fabriquer une véranda pas chère ?

Pour réduire les coûts de fabrication (mais aussi pour faciliter les choses) le choix d’une véranda en kit est tout indiqué. De plus, fabriquer sa véranda soi-même revient moins cher en frais administratifs si les dimensions sont bien choisies.

Construire sa véranda en kit

Il existe deux grandes familles de véranda en kit

Les vérandas en kit préformaté : bien qu’il en existe des plus ou moins grandes, les dimensions sont toujours imposées avec ce type de véranda.

Les vérandas en kit sur-mesure : bien qu’il s’agisse toujours d’un kit véranda à monter soi-même, vous pouvez indiquer les dimensions au fabricant avant livraison.

Les étapes de construction d’une véranda en kit sont les mêmes que celles décrites précédemment. Les choses sont juste plus simples, car les pièces sont préformatées aux bonnes dimensions. Il vous suffit de suivre le manuel d’instruction (cela nécessite tout de même un bon niveau en bricolage).

Avant de construire une véranda en kit, prenez toujours garde à ce qu’il ne manque aucune pièce. Vérifiez notamment la présence : 

  • Des parois
  • Des vitres
  • Des éléments composant le toit (rails, plaques de polycarbonate…)
  • De la gouttière,
  • Des éléments d’assemblage (vis, colle, joints d’étanchéité, etc.).

Construire sa véranda sans autorisation

Cela dépend de la taille de votre véranda, un permis de construire sera une obligation. Un tel permis est l’assurance de frais supplémentaires à payer…

Voici donc les deux cas de figure à considérer : 

Véranda de 20 m2 ou plus  : obligation de demander un permis de construire.

Véranda de moins de 20 m2 : une simple déclaration de travaux en mairie suffit.

C’est un point important à prendre en compte avant de créer sa véranda. Pensez aussi qu’une véranda agrandit votre surface habitable. Cela peut entraîner des répercussions sur votre taxe d’habitation et votre taxe foncière.

Laissez un commentaire

Résoudre : *
28 − 25 =