Isolation d’une véranda : les conseils à suivre

Isolation d'une véranda

Avoir une véranda est un rêve pour beaucoup. Si vous avez la chance d’en posséder une, il serait dommage de ne pouvoir en profiter que par beau temps en raison d’une mauvaise isolation. Aussi, une véranda mal isolée peut devenir un véritable gouffre financier du fait de pertes de chaleur importantes. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions pour isoler une véranda efficacement. Découvrez tout ce qu’il faut savoir l’isolation de votre véranda en bénéficiant de nos meilleurs conseils.

Comment isoler une véranda du froid et du chaud ?

Quand on pense isolation d’une véranda, on pense isolation contre le froid pendant l’hiver. Pourtant, l’isolation contre la chaleur est toute aussi importante. En effet, à cause de ses parois vitrées, celle-ci peut agir comme une serre en été lorsque le soleil est au plus chaud.

Le secret d’une bonne isolation de véranda réside avant tout dans la pose de celle-ci. Cette opération consiste à assurer une parfaite étanchéité entre votre véranda fraîchement construite et votre habitat. Cela passe notamment par la suppression des ponts thermiques. Ensuite, l’isolation se fait différemment selon qu’on isole du chaud ou du froid.

Isolation d’une véranda du froid

Pour isoler une véranda du froid, il faut avant tout penser à son orientation lors de la conception. Une véranda orientée plein sud bénéficiera d’un meilleur ensoleillement qu’une même construction orientée plein nord. Puis il faut prendre en compte tous les éléments qui composent celle-ci. Vitrage, toiture, sol, rien ne doit être négligé. 

Pour les vitres choisissez au minimum du double vitrage. Pour le toit, privilégiez une toiture pleine comme des panneaux en polycarbonate à une toiture vitrée. Enfin, une véranda sur dalle en béton garantira une bonne isolation du sol.

Isoler une véranda de la chaleur

L’isolation d’une véranda contre la chaleur passe surtout par une bonne circulation de l’air. Des aérateurs réglables ou simplement le fait d’ouvrir les cloisons permet déjà de rafraîchir l’intérieur. Il est aussi important de couvrir les vitrages par des stores. Cette simple action limite l’effet de serre causé par les rayons du soleil. 

Vous pouvez aussi penser à l’isolation du toit de votre véranda. Des matériaux comme l’ardoise ou la tuile sont des isolants esthétiques bien plus appropriés qu’un toit vitré. Si votre isolation est adaptée au froid, le choix d’un climatiseur en été reste la solution la plus simple pour garder les mêmes installations (gare à la consommation d’énergie).

Comment isoler une véranda en aluminium ?

Comme vous vous en doutez, une bonne isolation dépend avant tout des matériaux que vous choisirez. Ceux-ci doivent s’adapter à la composition de votre véranda. En effet, l’isolation d’une véranda en aluminium ne sera pas la même que celle d’une véranda en bois.

Les vérandas en alu sont très courantes. Comme l’aluminium est un excellent conducteur (comme tous les métaux), il faudra adapter l’isolation en conséquence. La première chose dont il faut s’assurer, c’est que la structure de votre véranda ne doit jamais être en contact direct avec vos pièces intérieures. Cela se fait notamment à l’aide d’un système de barrettage créant une rupture de pont thermique garantissant une parfaite isolation.

Comment isoler un toit de véranda ?

Il existe 4 solutions différentes pour couvrir le toit d’une véranda. Toutes ont leurs avantages et leurs inconvénients : 

La toiture classique : en ardoise ou en toile.

Une toiture vitrée : pour une véranda lumineuse.

Une toiture opaque : moins esthétique que le toit en verre, cette solution limite la chaleur excessive.

La toiture en panneau plastique : il s’agit le plus souvent de polycarbonate.

Les deux premières solutions sont les plus élégantes. En revanche, avec une toiture traditionnelle, il faudra ajouter une couche isolante pour limiter les pertes thermiques. Autrement,  le toit de votre véranda ne servira qu’à vous couvrir de la pluie. Avec un toit en verre, il faudra installer des stores pour masquer les rayons du soleil. Pour vous protéger du froid, il faudra prévoir du double, voire du triple vitrage.

Pour ce qui est des toitures opaques, elles ne sont pas du goût de tout le monde. Elles garantissent néanmoins une bonne isolation de toit de véranda. Attention tout de même, les plaques en polycarbonates ont tendance à laisser passer la chaleur en été, mais elles restent la solution d’isolation la plus abordable. Aussi, comme les toitures opaques ont tendance à assombrir la véranda, des constructeurs proposent maintenant un mixte entre toit opaque et toit vitré pour tirer parti des deux solutions.

Isoler le sol d’une véranda

Si beaucoup pensent à isoler le toit d’une véranda, plus rares sont ceux qui pensent à l’isolation du sol. Pourtant, isoler le sol d’une véranda à une importance capitale. Cela permet notamment de se protéger contre le froid et l’humidité. En effet, le sol agit aussi comme un pont thermique et s’il est mal isolé, il peut entraîner des déperditions thermiques.

L’isolation du sol d’une véranda se fait en réalisant une dalle de béton et une chappe pour couvrir celle-ci. Une dalle de béton isolée de votre terrain permet de lutter contre les problèmes de sol de véranda humide. Pour cela, une membrane étanche (en mousse isolante par exemple) pourra être ajoutée lors de la construction des fondations.

Laissez un commentaire

Résoudre : *
20 + 9 =